Créé en 1994, le GIE SERAIL (Système d'Exploitation, de Répartition et d'Administration des Informations Localisées) a pour objectif de gérer, concentrer et répartir, pour le compte de ses membres et sur son territoire de compétence, des informations géographiques numérisées concernant le sol et le sous-sol des zones urbanisées, notamment les réseaux d'eau, d'assainissement, d'électricité et de téléphone, associés au cadastre, et à des éléments de topographie et de toponymie (en particulier tracé et nom des voies publiques, et adressage dans ces voies).

Cette gestion du Système d'Information Géographique se fait sous la forme d'une base de données cartographiques informatisée, gérée pour le compte de dix membres :

btn la Nouvelle-Calédonie,
btn la province Sud,
btn la ville de Dumbéa,
btn la ville du Mont-Dore,
btn la ville de Nouméa,
btn la ville de Païta,
btn la société Calédonienne des Eaux
(CDE),
btn la société Electricité et Eau de Calédonie
(EEC),
btn la société Enercal,
btn l'Office des Postes et Télécommunications
(OPT).